Hélène JOUSSE

À son propos, Pierre Assouline a évoqué un « grand saut dans le vide, au bord vertigineux des choses ». C’était prévenir qu’Hélène Jousse, sculpteur née en 1964, maîtrise comme personne le jeu subtil des équilibres. N’a-t-elle pas créé ces fascinants visages rubans qui lui valent l’admiration du très exigeant Mark Brusse. « Cela, c’est original. C’est fort ! », a-t-il expliqué. Soulignons, de fait, la puissance magnétique, de ses œuvres. Des yeux qui ne voient pas, des lèvres qui ne bougent pas — et, pourtant, des figures habitées, qui nous regardent et nous parlent…

Voir la vidéo d'Hélène Jousse

Œuvres d'Hélène Jousse