Amédée de La Patellière (1890-1932)

À l’instar d’André Favory, il est décédé trop tôt, laissant trop de regrets aux nombreux admirateurs que son talent avait réunis. On put, du reste, le vérifier en 2014, lors d’une rétrospective organisée par le musée de Roubaix, le musée des Beaux-Arts de Nantes, le musée de Bergues et le MUDO à Beauvais : Amédée de La Patellière était un peintre et un dessinateur au caractère puissant. Selon la formule de Gérald Schurr, l’auteur d’un « art rustique et réaliste, janséniste et sévère » qui a désormais trouvé son public.

Œuvres d'Amédée de La Patellière