Jean-Michel LINFORT

Il a vu le jour en 1945 dans une ferme du Périgord. C’est peu dire qu’il a vécu plusieurs vies. On connaît la première : celle d’un sous-préfet viscéralement impliqué dans la sauvegarde du monde rural. On connaît la deuxième : celle d’un écrivain qui chante justement, comme le Giono de jadis, les puissances de la terre. Et puis, dans la tradition d’un Loti peintre et poète, il y a le Jean-Michel Linfort qui peint la campagne et la mer. Peinture à l’huile, quelquefois, mais plus souvent des pastels secs qu’il manie en expert, jetant sur la feuille son interminable et lumineuse écume de poussière. « Aujourd’hui, Jean-Michel Linfort est admiré comme l’un des meilleurs pastellistes de notre temps », a-t-on pu lire à de nombreuses reprises.

Œuvres de Jean-Michel Linfort